Connexion

Formation à l’échosthétoscopie LRB-SLS

Aujourd’hui, l’urgentiste se doit de répondre de manière rapide et adaptée à un grand nombre de questions cliniques. C’est pourquoi nombreux sont ceux à se former à l’échographie vectorisée en médecine d’urgence. Il n’existe actuellement que peu de modalités diplômantes. Toutes sont chronophages, denses en termes de quantité d’informations et parfois peu adaptées à notre pratique clinique quotidienne.

L’outil que représente l’échographie sert aujourd’hui pour :

  • l’orientation diagnostique devant différents symptômes tels que la douleur thoracique, la dyspnée, la douleur abdominale, l’hypotension, etc…
  • le screnning des traumatismes thoraco-abdominaux
  • le repérage ou le guidage de gestes techniques (ponction pleurale ou péricardique, voie veineuse centrale ou périphérique)
  • le monitorage hémodynamique en cas d’état de choc

Nous proposons une formation originale appelée échostéthoscopie, moins approfondie qu’un diplôme classique d’échographie d’un ou deux ans, s’appuyant sur l’utilisation d’échographes ultra portables, centrée sur un nombre important d’examens encadrés, alternant entre cours théoriques de durée limitée et application pratique sur mannequins vivants de morphotypes différents.

Le week-end des 13-14 Décembre 2014, 12 urgentistes sont venus se former. Le programme de ces 2 journées a permis aux praticiens d’être initiés à l’échostéthoscopie cardiaque, pleuro-pulmonaire, abdominale et vasculaire.

L’équipe pédagogique rassemblait :

  • le Pr Damien LOGEART et le Dr Mathilde BAUDET  – Cardiologie Hôpital Lariboisière
  • le Dr Pierre BOURRIER –  Radiologie Hôpital Saint-Louis
  • les Dr Johana MALKA, Maxime GAUTIER, Anthony CHAUVIN, Erwin HANSCONRAD – SAU Hôpital Lariboisière

L’organisation s’est faite en partenariat avec General Electrics pour la mise à disposition de matériel (VSCAN ©, LOGIC E ©) et de mannequins vivants.

Cette formation est le point de départ d’un programme de formation continue, pour lequel les praticiens seront encadrés au fil des semaines par d’autres praticiens diplômés du DIU d’échographie appliquée à l’urgence.

Les questionnaires distribués aux praticiens ont montré qu’ils étaient tous satisfaits de la formation. Les principaux adjectifs utilisés ont été : « pratique », « ludique », « adapté à notre pratique », « formateur », « bien rythmé ».

Comments are closed.