Connexion

Ne pas toucher le patient pendant un choc électrique externe.

Cette étude confirme la non recommandation de garder les mains sur le thorax du patient pendant les manœuvres de défibrillation ou même de le toucher. L’intensité des chocs reçus a été sous-estimée, car les volontaires ont utilisé des gants en nitrile qui ont pour avantage de limiter la transmission de l’influx électrique. Les recherches doivent continuer à travailler sur de nouveaux équipements isolant tels que les gants mais également les brancards, les ridelles par exemple.

Pour le moment, les recommandations internationales actuelles doivent être strictement respectées en limitant simplement les pauses de massage cardiaque externe.

Résumé

Cette étude sur cadavres analyse les risques, pour les sauveteurs, de garder les mains sur le thorax des patients victimes d’arrêt cardiaque lors de chocs électriques externes. Le massage cardiaque externe reste l’élément fondamental de la réanimation cardiopulmonaire. Interrompre, même brièvement celui-ci induit une chute brutale des pressions de perfusion coronaire et cérébrale qui mettent du temps à remonter après reprise des manoeuvres. Les chocs électriques externes font partie de ces pauses à tel point qu’il est maintenant recommandé de masser pendant que le défibrillateur charge et d’arrêter juste lors du choc électrique. L’idéal serait de défibriller sans arrêter le massage cardiaque externe. Ceci peut se faire avec certaines machines à masser, mais quand le masseur est humain c’est plus délicat.

Le but de cette étude a justement été de savoir s’il était possible ou risqué pour les sauveteurs de continuer le massage cardiaque externe pendant les défibriilations. Ceci a été fait avec des volontaires travaillant sur cadavres.

Les résultats montrent les effets négatifs de cette expérience car ces secouristes ont été exposés à des tensions électriques allant de 200 à 827 Volts, fonction du cadavre et de l’emplacement des électrodes. Ils ont également reçu entre 1 et 8 Joules d’énergie électrique, ce qui excède les niveaux d’exposition recommandés.

Voir l’article : : Electrical exposure risk associated with hands-on defibrillation

 

Laisser un commentaire